mardi 12 juin 2012

Le feuilleton numérique, une belle aventure...

Titre "Maudite rentrée" présentée sur ce blog dans un article


Cette année le Prix des Incorruptibles m'a proposé d'écrire un livre mis en ligne sur internet chapitre par chapitre et lu  par plusieurs classes.
J'ai accepté avec intérêt
et j'ai décidé de considérer ce projet comme un "pari ludique" !

Il s'agit d'un mélange de contraintes et d'échanges :

Mettre un chapitre en ligne chaque lundi matin ou presque.
Ce chapitre est lu ensuite par les classes qui me communiquaient leurs commentaires et appréciations le jeudi et bien sûr je leur répondais.
J'ai écrit dans mon univers avec mon écriture mais portée par les échanges avec les classes.
Le rythme soutenu, les délais et l'enjeu de ne pas décevoir ces lecteurs en direct qui attendaient chaque chapitre avec impatience m'ont beaucoup intéressée et m'ont plu tout simplement !

Enfin, le livre est publié par les éditions Thierry Magnier avant la fin de l'année scolaire afin que les classes puissent l'acheter et l'avoir en main.

De plus, le département des pyrénées orientales qui organise la "Fête du livre vivant" m'a invitée, ainsi que trois auteurs, a rencontrer les classes ayant participé à ce feuilleton. (du 7 au 9 juin)
Ce furent de magnifiques rencontres, joyeuses et sympathiques, au cours desquels les élèves me présentèrent les multiples réalisations que le feuilleton avait suscitées.

Ecriture du feuilleton :
Pour être totalement dans ce présent que je partageai sur Internet avec les jeunes lecteurs,
j'ai choisi d'écrire une fiction totalement liée au rythme scolaire et au présent des lecteurs.
Ainsi, un des personnages de "Maudite rentrée" voit au cinéma le film des Aventures de Tintin en 3D pendant les vacances de la Toussaint, au moment de la sortie du film, comme certains lecteurs l'ont fait.
Puis le personnage principal réalise pendant les vacances de Noël une carte de voeux pour ses amis... etc.

Les lecteurs ont apprécié cette immédiateté dans la lecture.
Et moi aussi.
C'était la première fois que je jouai ainsi de ce rapport au temps entre écriture et lecture.

Je suis prête à le recommencer et réfléchis à de nouvelles propositions d'ateliers en direction des élèves par Internet.


A la bibliothèque de Font Romeu, les sixièmes du collège

1 commentaire:

cheyenne a dit…

Je l'ai acheté et je le lis.
Je comprends que les conditions etaient en effet totalement differentes . Et en effet, le rythme est different des 2 autres livres que j'ai lus.
L'eperience a du etre enrichissante pour toi comme pour les classes ! Bravo !